LA CUISINE ITALIENNE

VOYAGE CULINAIRE ET CULTUREL EN TOSCANE

avec Marine Georges

étudiante en Master de journalisme

La Toscane, dont la capitale est Florence est une des régions d’Italie les plus visitées. Elle est entourée par des grandes chaînes de montagnes et des plaines fertiles. Son activité est principalement agricole, ainsi sa cuisine essentiellement paysanne offre des plats typiques issus du terroir, elle favorise de ce fait les petits producteurs locaux.

La diversité de ses recettes est influencée par sa géographie: A Livourne, sur la côte, les plats sont à base de poisson. Dans la Maremme, en revanche c’est le sanglier qui est à l’honneur. A Florence, à Sienne et dans le Chianti: le boeuf (ex:boeuf à la florentine) , les produits du terroirs (haricots, champignons, pains et pâtes), l’huile d’olive et le vin constituent les principaux éléments d’une cuisine sans prétention et nourrissante. Si l’on devait vous présenter une recette pour illustrer la tradition gastronomique toscane, c’est sans hésitation la Ribollita - soupe de légumes et de pain que l’on choisirait.

RibollitaLa Ribollita est un des plats les plus connus et humbles de la tradition culinaire, elle s’apparente au minestrone pour la grande variété de légumes utilisés pour sa préparation.

Ribollita signifie cuit deux fois ou rebouillie, car dans le milieu paysan, les légumes qui provenaient des restes des plats des jours précédents, étaient à nouveau cuits avec le pain rassis et un filet d’huile d’olive en fin de cuisson. Dans la tradition, la Ribollita était préparée le vendredi, afin d’utiliser tous les restes des légumes de la semaine.

Il n’y a pas de recette standard, car chaque province et ville a sa version, toutefois, il existe une règle commune et fondamentale, elle doit contenir obligatoirement des flageolets et deux types de choux: le chou noir et le chou cabus.

A Florence, outre les flageolets et les deux types de choux réglementaires, on utilise des tomates, des poireaux, des bettes, des oignons, du céleri, des pommes de terre, du pain, un bouquet de thym et de romarin, sel et poivre.

Après avoir cuit les légumes et les flageolets séparément, la recette florentine prévoit de réduire en purée les légumes et de les unir aux flageolets laissés entiers pour les dernières minutes de cuisson.

Pour donner plus d’onctuosité à la soupe, on peut mettre de côté une partie des flageolets cuits et les mixer afin d’obtenir une crème que l’on ajoutera à la fin, au mélange de légumes et flageolets.

Dans un plat de terre cuite, on alternera une couche de la préparation de légumes, puis une couche de pain de préférence rassis, puis une couche de légumes et pour finir un filet d’huile extra vierge d’olive. Servir le tout bien chaud.

Si vous préférez, allez savourer la Ribollita façon florentine et la multitude de plats toscans sur place, à Florence, vous n’aurez que l’embarras du choix devant la variété des enseignes proposées : de la paninoteca, rosticceria, tavola calda, pizzeria, enoteca, trattoria, osteria, ristorante...du plus populaire au plus chic. Parce que la cuisine toscane est copieuse, il serait judicieux d’associer la découverte de Florence à un peu d’exercice, le vélo par exemple.

Le centre ville est restreint aux voitures, le vélo est donc un excellent moyen de visiter les différents sites comme la place de la république, place de la cathédrale, de la seigneurie, place Pitti…

«Bici in Firenze », situé en face de la gare Santa Maria Novella et à piazza Ghiberti, propose un système de location de vélo intéressant.

En ce qui concerne l’hébergement, la ville propose une grande diversité de logement, de la chambre d’hôtels à l’hôtel de luxe.  La première chose à faire est de réserver en avance, si vous voulez vous y rendre pendant la haute saison, vous pouvez avoir une idée de prix et plus d'informations par exemple sur le site de venere.com.

La ville entière de Florence est inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO, elle est la fière représentante de la Renaissance italienne: période de prospérité artistique et architecturale sans équivalent en Europe.

Lors d'un voyage à Florence, on consacrera donc une bonne partie de son temps aux visites. Le Duomo, la basilique Santa Croce, le Palazzo Vecchio ou la Galerie des Offices figurent évidemment en tête de liste, parmi beaucoup d'autres édifices religieux, palais, musées ou jardins, mais aussi son marché aux cuirs, le ponte vecchio… Bon appétit et bon voyage

 

Vous êtes le 254466ème visiteur